FACEBOOK TWITTER  Newsletter FA Connexion Mot de passe oublié ? S'abonner au magazine

Flux

Flux rss
French Connection

Les voisins de New York

Par Valérie Legrand
2008-03-21 20:13:00

Extrait de France-Amérique n°22, du 19 mars au 8 avril

Les voisins de New York

le port de Mamaroneck au printemps au moment de la floraison des cerisiers.
DR

Partagez l'article

FACEBOOK   TWITTER

Une communauté française familiale s’est établie au-dessus de New York City, entre le Long Island Sound et l’Hudson River.

Au nord de la ville de New York, lovée autour de deux écoles françaises et de la ligne de train Metro North qui emmène vers Manhattan, s’est installée une petite communauté française. Elle est essentiellement composée de familles – 650 environ -, attirées par le cadre de vie : campagne, mer, et calme, bien loin du bruit de la grande ville toute proche.

Au milieu des imposantes maisons de style Tudor, Colonial, ou Nouvelle-Angleterre, dans un des comtés les plus aisés d’Amérique, les expats français s’épanouissent, colonisant les parcs et les plages dès les premiers beaux jours, faisant le bonheur des marchands de vin et des épiceries fines, prenant d’assaut l’unique cours de Judo.

La vie des Français s’organise autour de deux pôles géographiques. Il y a d’abord Larchmont, dans le comté du Westchester, un petit village qui abrite l’école maternelle de la French American School of New York (FASNY). Là, dans les restaurants – « Encore », « Bradley’s », « Pascal’s » – on y parle souvent français, surtout le midi. Plus haut, sur Palmer Avenue, « Le Wine Shop » d’Etienne Touzot, côtoie la minuscule boutique « Auray Cheese », qui arbore fièrement… un drapeau français ! Le patron est un Américain, amoureux des bonnes choses, qui propose à ses clients un large choix de fromages, mais aussi baguette, foie gras, petits suisses, grenadine, et surtout Carambars, malabars, chocos BN… autant de petits délices made in France que les grands et les petits ont plaisir à déguster. Plus près de la mer, le parc Hommocks est aussi un nid francophone dès les premiers beaux jours, avant de se retrouver sur la plage de Rye quand l’été est installé.

Un peu plus au Nord, à l’orée du Connecticut, dans le comté de Fairfield, Greenwich est un autre pôle de la culture française. Quand on dit culture, on pense en premier lieu plaisirs du palais. « Versailles » et ses quiches, « Méli-Mélo », ses crêpes et ses galettes authentiques, « Le Figaro Bistrot » et sa soupe à l’oignon… Nombreux sont les restaurants d’inspiration française dans la rue principale. Jean-Louis Gérin, Maître-cuisinier de France, accueille avec sa bonne humeur et sa gentillesse les plus exigeants dans son restaurant « Chez Jean Louis ». Greenwich a la particularité d’héberger des familles françaises implantées depuis plus longtemps, et moins de "détachés" (les écoles françaises sont plus éloignées). On y trouve aussi beaucoup d’américains très éduqués, et très francophiles. Jacadi, Lacoste, l’Occitane, Anne Fontaine, Sephora, tous ont une boutique dans la rue principale de Greenwich. L’Alliance française, présidée par deux Américaines francophones, propose des événements qui rassemblent les deux communautés, dont le plus important est le festival de cinéma qui se déroule à Purchase College le dernier week-end de mars. Catherine Lamairesse est présidente du festival: "Il est parfois difficile d’organiser des événements culturels majeurs ici, parce que nous sommes souvent dans l’ombre de New York, où tant de choses sont proposées… Mais les habitants locaux sont contents de ne pas avoir à retourner à Manhattan, et fiers de revendiquer leur appartenance à cette communauté de francophones et de francophiles."

Malgré la densité de la population, cette région donne une réelle impression de campagne, essentiellement grâce à l’ancienneté des villages : certains, comme Mamaroneck, ont été fondés en 1660, sur des terres achetées aux Indiens où on a établi de grandes fermes, qui sont ensuite devenues des villas d’été pour les riches New Yorkais. L’installation du train en 1840 a transformé progressivement cette région en banlieue chic. "Ici, on vit dans une grande maison, avec un jardin, pour le prix d’un 3-pièces à Manhattan", témoigne une française, maman de quatre enfants. Seul inconvénient: le "commute", qui oblige les maris à l’exode quotidien, selon le rite raillé par Tim Burton dans Edward aux mains d’argent. Sauf qu’ici, on les croise le plus souvent à pied, en route vers la gare la plus proche, en costume sombre et attaché-case à la main. Parfois le soir, des limousines attendent les plus privilégiés à la gare pour les ramener chez eux. La plupart des mamans ne travaillent pas, la vie en banlieue n’étant pas vraiment organisée pour l’autonomie des enfants: les distances à parcourir entre les écoles et la maison sont souvent importantes, et nécessitent une voiture. Parfois les élèves prennent le bus, mais cela leur interdit les activités extra-scolaires. Il faut conduire, donc, mais entre deux impératifs scolaires, on peut facilement aller à Manhattan en une demi-heure de train, le temps de faire un peu de shopping, ou de profiter d’une activité du Westchester Accueil, comme la visite guidée de Gracie Mansion, la résidence du maire de New York, ou une visite guidée en français au Metropolitan museum.

Sur place pourtant, les activités ne manquent pas. Le Bruce Museum, à Greenwich propose des visites guidées en français, et le Neuberger Museum, situé sur le campus de Purchase College, dont l’entrée est gratuite, organise tous les week-ends des ateliers pour les enfants, moins fréquentés que ceux de Manhattan. À Norwalk, dans le Connecticut, le Children’s Museum et l’aquarium sont des destinations prisées des familles. Enfin, la demeure des Rockfeller, à Sleepy Hollow, est maintenant une ferme muséographique, où les plus jeunes apprendront comment on vivait dans cette campagne au XIXe siècle, à l’instar de Van Cortland Manor à Yonkers. Le Westchester County accueille des hôtes prestigieux: le réalisateur Ang Lee vit à Mamaroneck, et les Clinton ont leur résidence principale à Chapaqua. L’icône de l’art de vivre Martha Stewart a même tenté – en vain -de labelliser le nom de son village, Bedford, qui héberge aussi l’actrice Glenn Close et le designer Ralph Lauren.

La présence des écoles françaises agréées par le ministère de l’Éducation est certainement prédominante dans le choix de la région. Le Lyceum Kennedy a ouvert une annexe de son campus de Manhattan à Ardsley pour le primaire en 1998, où les petits effectifs de classes favorisent l’apprentissage, tandis que deux anciens professeurs du Lycée français ont créé la French American School of New York (FASNY) il y a plus de 25 ans. Leur idée de fonder une école bilingue intégrant à la fois le programme américain et le programme français s’est concrétisée en 1985 avec une classe unique, et propose aujourd’hui un cursus complet, de la petite section de maternelle à la Terminale – la première Terminale va ouvrir pour l'année scolaire 2008/2009.

L’association des parents d’élèves de l’école organise entre autres une foire aux livres tous les ans en novembre, dont le succès ne se dément pas. Une sélection de 4500 livres neufs en français sont vendus au même prix qu’en France, avec une sélection jeunesse classée par niveau, des livres pour adolescents et adultes, et les nouveautés de la rentrée littéraire, qui font de Larchmont pendant 3 jours la capitale de la littérature française de la région de New York.

Au mois de mai, le Westchester accueil organise avec l’Accueil New York la promenade des artistes, l’occasion pour les New Yorkais de découvrir des artistes – peintres, photographes, sculpteurs, créateurs de bijoux… - tout en parcourant le magnifique quartier du Manor à Larchmont ou d'Orienta à Mamaroneck. Et de goûter – et peut-être succomber – à la douceur de vivre de cette enclave francophone.


Guide

Alliance française de Greenwich
299 Greenwich Avenue, Greenwich CT, Tél.: 203 629 1306
www.afgreenwich.org

Westchester Accueil
111 Larchmont Avenue, Larchmont NY, Tél. : (914) 834 1085
www.westaccueil.org


Restaurants

Encore
22 Chatsworth Avenue, Larchmont, NY, (914) 833-1661

Méli-mélo crêperie
362 Greenwich Avenue, Greenwich, CT, (203) 629-6153
www.melimelogreenwich.com

Jean-Louis restaurant
61 Lewis Street, Greenwich, CT, (203) 622-8450
www.restaurantJeanLouis.com


Alimentation

Le Wine Shop
1945 Palmer Avenue, Larchmont, NY, (914) 833-9666
39 East Elm Street, Greenwich, CT, (203) 869-6008
www.lewineshop.com

Auray Gourmet
1935A Palmer Avenue, Larchmont, NY, 914-833-2274
www.auraygourmet.com

Balducci’s
15 Palmer Avenue, Scarsdale, NY, (914) 722-0200
1050 East Putnam Avenue, Greenwich, CT (203) 637-7600

The Bread Factory
30 Grove Avenue, New Rochelle, (914)637-9514.

The Kneaded Bread
181 North Main Street, Port Chester, (914)937-9489.

Artiko
www.artikochef.com


Lire tous les articles de la rubrique French Connection

BFM BUSINESS
 
PARTENAIRES

New York in French