FACEBOOK TWITTER  Newsletter FA Connexion Mot de passe oublié ? S'abonner au magazine

Flux

Flux rss
Société

ABC : remake de « Fais pas ci, fais pas ça »

Par Magali Lacroze
2008-08-28 20:32:00

ABC : remake de « Fais pas ci, fais pas ça »

La chaîne de télévision américaine ABC a acheté les droits de la série française "Fais-pas ci, fais pas ça"
Mario Tama/Getty Images/AFP

Partagez l'article

FACEBOOK   TWITTER

La chaîne de télévision américaine ABC a acheté les droits de la série française « Fais pas ci, fais pas ça », diffusée sur France 2 l'année passée. Pas réellement plébiscitée par le public français, le feuilleton a fait sensation aux festivals internationaux de télévision de Cannes et de Monte-Carlo.

Reprendre les séries étrangères et les adapter à l'accent national, c'est une pratique devenue presque banale, pour les chaînes de télévisions aux Etats-Unis. Nouvelle élue d'ABC, « Fais pas ci, fais pas ça », une série française diffusée sur France 2, devrait rejoindre la longue liste des feuilletons importés. D'« Ugly Betty » à « The Office », en passant par « The Ex-list », les chasseurs de bonnes idées picorent au menu des programmes télévisés étrangers, à la recherche de nouveautés compatibles à la culture américaine.

La traversée outre-Atlantique des épisodes français a pourtant marqué les esprits. Alors que le concept de fiction-réalité n'avait que mollement séduit les spectateurs de France 2, la série s'est distinguée en avril dernier au Marché international des contenus audiovisuels et numériques (Mip-Tv) à Cannes, et en juin, au festival de Monte-Carlo. Courtisée par les plus grandes chaînes américaines, elle a fait monter les enchères lors de la vente des droits, finalement obtenus par ABC « qui n'avait jamais offert un tel montant », affirme Marie-Laure Hébrard, en charge des ventes de « Fais-pas ci, fais-pas ça » aux Etats-Unis.

« ABC devrait monter un pilote, et s'il marche, commander une série d'épisodes » explique-t-elle. Il est toutefois possible que la démarche n'aboutisse pas, et que « Don't do that » reste au placard des projets jamais réalisés. « Cela serait étonnant, il y avait une demande de tous les studios » ajoute Marie-Laure Hébrard, qui se souvient du succès obtenu à Cannes, quelques mois plus tôt, notamment auprès des chaînes allemandes, qui pouffaient franchement de rire, à la projection des épisodes.

La recette ? Un public familial, à qui l'on parle sarcastiquement de son quotidien, sans mâcher les mots, quitte à friser l'irrévérence. Reste à voir si les familles américaines seront plus réceptives que les Français.


Lire tous les articles de la rubrique Société

BFM BUSINESS
 
PARTENAIRES

New York in French