• RSS Feed
France-Amérique

JEUDI 24 AVRIL 2014

ABONNEZ-VOUS
Actualité

L'équipe de France de football américain en finale du championnat d'Europe

L'équipe de France de football américain en finale du championnat d'Europe

Van TRAN NGOC

L'équipe de France de football américain est au meilleur niveau de son histoire.

  • Imprimer L’article
  • Commentaires (2)

30 juillet 2010

L'équipe de France de football américain affronte l'Allemagne en finale du championnat d'Europe aujourd'hui (samedi) à 19 h 30 (heure française). Une première pour les Bleus, dont le meilleur résultat remonte à une quatrième place en 1991, et un signe que ce sport pourrait continuer à se développer en France.

Agrandissez l’image
L'équipe de France de football américain en finale du championnat d'Europe

Le quaterback Maxime Sprauel réalise un tournoi de rêve.

Il y a une équipe de France qui brille et dont on ne parle pas ! Les « autres » Bleus, ceux du football américain, sport encore confidentiel en France mais en plein développement, ont l'occasion aujourd'hui de décrocher leur premier titre européen.

Certes, les Bleus n'ont dû battre que deux équipes pour se hisser en finale, le championnat d'Europe ne rassemblant que six nations (les autres pays sont répartis dans des groupes de niveau inférieurs). Mais les Français y ont mis la manière, en domptant des adversaires qu'ils n'avaient jamais battu en compétition officielle.

La Suède, tenante du titre, a été écartée sur le score de 14 à 7, puis les Français ont assuré la première place de leur poule en écrasant l'Angleterre 50 à 0. Les six nations participantes sont réparties en deux poules de trois équipes. Chaque nation joue deux matches, et les premiers de chaque poule se disputent le titre européen.

Maxime Sprauel, la révélation
L'équipe de France s'appuie sur un cocktail réussi entre jeunesse et expérience, comme l'explique le directeur technique national Thierry Soler à France-Amérique : « Ce groupe s'appuie sur un mélange de deux générations : des joueurs en fin de carrière qui ont joué en NFL Europe (ndlr, ancienne ligue rassemblant des équipes d'élite européenne, aujourd'hui disparue), et des joueurs d'une vingtaine d'années dont cinq sont issus des universités québécoises de Laval et Montréal. C'est l'aboutissement d'une préparation de quatre ans, qui fait suite à plusieurs titres européens avec les juniors, donc pour nous cette finale n'est qu'une demi-surprise. »

Le jeune quaterback Maxime Sprauel s'est particulièrement distingué lors des deux premiers matches. Ancien joueur des Black Panthers de Thonon-les- Bains en France, Sprauel est parti en université canadienne depuis deux ans. « C'est la révélation du tournoi ! » s'enthousiasme Thierry Soler. « Il revient de blessure et il n'était pas attendu à ce niveau, mais il réalise un grand tournoi ! Il a couvert 300 yards avec ses passes contre les Anglais et il a été élu meilleur joueur du match. »

Avec la nouvelle génération, le jeu d'attaque des Bleus a gagné en efficacité. Traditionnellement tourné vers la vivacité et les feintes pour pallier un déficit de gabarit, le système offensif s'appuie aujourd'hui sur un jeu de passe performant, grâce au bras magique de Sprauel et à la qualité de réception des jeunes venus du Canada.

Une aubaine pour la discipline en France
La finale contre l'Allemagne, qui joue à domicile, va être difficile. Mais Thierry Soler y croit : « L'Allemagne est favorite, c'est une grosse équipe, plus forte que nous physiquement et qui a un meilleur championnat national. On ne les a jamais battus en compétition officielle, mais on les a dominés en junior ces dernières années, donc la nouvelle génération n'a pas de complexe. On est sur une bonne dynamique et je pense qu'on peut le faire. »

D'ores et déjà qualifiée pour la Coupe du monde, qui se déroule  tous les quatre ans l'année suivant l'Euro, l'équipe de France a un avenir radieux. La pratique de ce sport en France devrait également en récolter les fruits. « L'équipe de France est une vitrine, et avec de bons résultats c'est sûr qu'on va être plus visibles sur la scène nationale, » se réjouit Thierry Soler. « On est une discipline en plein développement, aujourd'hui on compte 11 000 licenciés de football américain. Depuis 2000 on double ce nombre tous les quatre ans. Si ça continue on aura une taille normale par rapport aux autres sports. »

Info pratiques :

La finale sera diffusée en direct sur Eurosport 2 à 19 h 30 (heure française), 13 h 30 ET, et peut être visible sur le « Player » d'eurosport.fr.

Elle sera rediffusée sur Eurosport à 3 heures du matin (heure française) dans la nuit de samedi à dimanche.

Pour en savoir plus :

- http://www.elitefoot.blogspot.com/

- le site internet de la Coupe d'Europe

- En France, le football américain préfère le social aux paillettes, article de Rue89

commentaires

bonjour on a demender en quel date on a pa demender votre vi aurevoire

merdana
10 octobre 2010


Maxime Sprauel joue quaRterback

Zebrafred
04 août 2010