FACEBOOK TWITTER  Newsletter FA Connexion Mot de passe oublié ? S'abonner au magazine

Flux

Flux rss
Stages et V.I.E.

Le Volontariat International en Entreprise (VIE)


2010-09-29 22:05:00

Le Volontariat International en Entreprise (VIE)


Partagez l'article

FACEBOOK   TWITTER
Agrandissez l’image
Le Volontariat International en Entreprise (VIE)

Mis en place en 2000, le Volontariat International en Entreprise ou VIE offre aux jeunes diplômés (de moins de 29 ans) la possibilité de travailler, de 6 à 24 mois, (18 mois aux Etats-Unis) au sein d’une entreprise française disposant d’une filiale dans un autre pays.

Le candidat doit être âgé de 18 à 28 ans, et être membre de l’espace économique européen. Destinés à effectuer une réelle mission au sein de leur entreprise d’accueil, les intéressés doivent impérativement avoir validé un diplôme de second ou troisième cycle, et si possible avoir acquis auparavant une expérience professionnelle.

C’est Ubifrance, l’agence française pour le développement international des entreprises, qui est chargé de la promotion des VIE auprès des entreprises françaises. Cet organisme valide le projet du volontaire et assiste l’entreprise pendant la mission. « Tout au long de notre séjour, Ubifrance nous aide. Nous avons automatiquement une protection sociale, par exemple » explique Marion Pracca, en VIE chez Calyon à New York.

Pour devenir volontaire, il est impératif de s’inscrire au Centre d’Information sur le Volontariat International (CIVI), sur Internet (Civiweb) où l’on peut ensuite consulter les offres d’entreprises disposant de postes de VIE libres. Cependant, il est vivement conseillé de frapper soi-même à la porte des entreprises et d’envoyer son CV, car celles qui ne disposent pas de postes pour VIE peuvent décider d’en créer un. L’obtention d’un visa américain étant une procédure particulièrement longue, il faut compter un délai de quatre mois entre l’entretien d’embauche et le début de la mission.

Une formule attractive

La très grande majorité des jeunes qui choisissent un VIE vont travailler dans les banques (surtout à NYC). Parmi les autres secteurs attractifs se trouvent également l’automobile et l’aéronautique.  « Avant de partir, j’ai pris contact avec des étudiants de mon école qui étaient partis en VIE aux États-Unis. Cela leur a ouvert des portes pour la suite de leur carrière professionnelle » explique Marion Pracca, diplômée de l’EM Lyon. Ce concept a également été mis en place pour aider les entreprises françaises à se développer à l’étranger. « Lorsque je suis arrivé, mon employeur n’aurait pas pu m’embaucher, car je n’étais pas formé. Un an est demi après, l’entreprise s’était développée et a proposé de m’embaucher à la fin de mon VIE», explique Pierre-Antoine, en VIE chez Chamarré, entreprise française d’export de vin.

Ajusté en fonction du taux de change euro- dollar et du coût de la vie dans la ville où se déroule la mission, le salaire d’un VIE aux États-Unis est d’environ 3000 dollars, principalement pris en charge par l’entreprise, et sera le même quelle que soit la branche dans laquelle il travaille.

VIA, le volontariat international en administration

Autre formule, le VIA permet de travailler au sein d’une administration française, telle que la mission économique ou le consulat. Pour ces postes, même procédure à suivre : inscription sur le Civiweb. Cependant, à la différence des VIE, les jeunes ne peuvent pas contacter directement les entreprises, et doivent attendre que le Ministère des Affaires Etrangères prennent connaissance des candidatures de chacun. Là encore, les perspectives sont intéressantes : « Être VIA au pôle BTP-transports-Infrastructures de la mission économique de San Francisco, est une expérience très enrichissante : j’étais chargé de créer un réseau  pour les entreprises françaises souhaitant s’implanter, j’ai acquis beaucoup de contacts » explique Emmanuel, en poste depuis janvier 2007. Avec un salaire et des vacances équivalentes aux VIE (5 semaines de congés payés par an), les VIA ont eux aussi toute les cartes en main pour passer un séjour enrichissant aussi bien au niveau culturel que professionnel.

Plus d’informations et dépôt de candidature en ligne sur les sites :

www.civiweb.com et www.ubifrance.fr

Pour les entreprises, voir aussi la chambre de commerce franco-americaine NYC

 


Lire tous les articles de la rubrique Stages et V.I.E.

BFM BUSINESS
 
PARTENAIRES

New York in French