FACEBOOK TWITTER  Newsletter FA Connexion Mot de passe oublié ? S'abonner au magazine

Flux

Flux rss
Société

McDonald victime de Twitter

BPB
2011-06-13 15:38:00

Partagez l'article

FACEBOOK   TWITTER

Le canular dont est victime McDonald qui annonce que la chaine ferait payer 1,5 dollars supplémentaire à ses clients afro-américains est une nouvelle démonstration de la puissance de Twitter.

Une photo choc circule sur Internet. McDonald voudrait faire payer des frais supplémentaires à ses clients afro-américains. « Seriously !? » (« Sérieux !? »), s’indignent les usagers de Twitter en découvrant la photo sur laquelle on peut lire : « Par mesure d’assurance, les clients afro-américains devront s’acquitter d’un dollar cinquante de frais supplémentaires à chaque transaction au regard de la recrudescence des vols. »

En peu de temps, la photo fait le tour de la sphère Twitter. McDonald dément et parle d’un canular. Ronald a beau le rabâcher sur son compte Twitter, le mal est fait rapporte le site Gacker. La bataille du twitt et retwitt semble perdue pour McDonald. Ses démentis étant noyés dans une foule de messages d’indignation.
Il semblerait pourtant que cette photo ne soit pas de toute première fraîcheur. Le site trouve des liens remontant à une mise en circulation datée de 2010. Sa cote de popularité est juste remontée ces derniers jours, explique la journaliste Lauri Apple.

Cette histoire montre néanmoins la toute puissance de Twitter et de l’arme à double tranchant que le site de micro-blogging représente. 160 caractères qui dans un cas favorisent la transmission ultra-rapide d’informations utiles et vérifiées et qui ont donc des usages bénéfiques. Les révolutions arabes, la rédaction de la constitution islandaise en sont des exemples.
Le second tranchant est lui beaucoup plus néfaste et transforme Twitter en arme de guerre ou de déstabilisation, quelle que soit la puissance de  l'organisme ou de la personne visée. Il entraine en ce moment la chute d’Anthony Weiner, un parlementaire américain, qui a confondu Twitter avec un site de rencontres coquines.


Lire tous les articles de la rubrique Société

BFM BUSINESS
 
PARTENAIRES

New York in French