• RSS Feed
France-Amérique

VENDREDI 25 AVRIL 2014

ABONNEZ-VOUS
Actualité

La police de New York en alerte après l'élimination de l'imam Aulaqi

La police de New York en alerte après l'élimination de l'imam Aulaqi

Chris Hondros / AFP / Getty images

  • Imprimer L’article
  • Commentaires

30 septembre 2011

La police de New York est en alerte face au risque que "quelqu'un veuille venger" la mort de l'imam radical américano-yéménite Anwar al-Aulaqi, a indiqué vendredi le chef de la police de la ville, Raymond Kelly.

"Nous savons qu'Aulaqi avait des adeptes aux Etats-Unis y compris à New York, et pour cette raison nous restons vigilants face à la possibilité que quelqu'un veuille venger sa mort", a déclaré dans un communiqué M. Kelly, relevant que l'imam lié à Al-Qaïda était "un recruteur de terroristes très efficace aux Etats-Unis". "Les informations selon lesquelles son lieutenant Samir Khan a été tué sont également une bonne nouvelle", a-t-il ajouté à propos de cet informaticien américain qui, selon un chef tribal, fait partie du groupe de six personnes éliminés avec Aulaqi au Yémen.

"Khan avait des contacts importants à New York et publiait le magazine en anglais Inspire (revue d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique, ndlr), qui apprenait aux loups solitaires à construire une bombe chez eux et avait dernièrement désigné la gare de Grand Central (de New York) comme cible", a dit le chef de la police. Anwar al-Aulaqi, ennemi public de Washington au même titre qu'Oussama Ben Laden, a été tué vendredi au Yémen, selon des responsables yéménites et américains.