• RSS Feed
France-Amérique

VENDREDI 25 AVRIL 2014

ABONNEZ-VOUS
Actualité

Corinne Narassiguin pour une réforme des salaires des patrons

Corinne Narassiguin pour une réforme des salaires des patrons

Assemblée nationale

  • Imprimer L’article
  • Commentaires (1)

11 décembre 2012

La rémunération totale moyenne des patrons du CAC 40 a augmenté de 4% l’an dernier, indemnitées de départ incluses, s’établissant à 4,2 millions d’euros selon le cabinet Proxinvest, spécialiste des questions de gouvernance.

En moyenne, la part fixe du salaire (32,4 % du total) progresse plus vite que l’inflation et excède 21 million d’euros, alors que la part variable est en diminution. Sur la même période, le CAC 40 a chuté de 17 %. Maurice Levy, dirigeant du groupe Publicis, est le patron le mieux payé en Europe et en France (19,6 millions d’euros). Il devance Carlos Ghosn, patron de Renault (13,3 millions d’euros) et Bernard Charles, à la tête de Dassault systèmes (10,9 millions d’euros). Les rémunérations des dirigeants français se situent au sixième rang en Europe, derrière le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne, la Suisse et l’Italie.

Le gouvernement français et les parlementaires se sont saisis de la question. Un projet de loi sur la rémunération des patrons du privé devrait être déposé en mars prochain. Corinne Narassiguin, député de la première circonscription des Français établis hors de France est rapporteur de la mission parlementaire d’information sur la transparence de la gouvernance des grandes entreprises. Dans un entretien à Libération, elle a présenté les premiers travaux de la mission.

Le groupe de travail privilégie la voie fiscale plutôt que le fixement d’un salaire maximum. Il s’accorde aussi sur l’importance de lier les rémunérations aux performances sur plus de trois ans. L’usage des stock-options et des actions gratuites devrait être plus limité. La part des stock-options est en diminution l’année dernière, elles ne représentent plus que 11% des rémunérations, contre 51% il y a 6 ans. La distribution d’actions gratuites est par contre en augmentation. S'élevant à 3,7% du total en 2006, elle atteint 15,9% en 2011. La mission planche aussi sur l’entrée des salariés aux conseils d’administration. En prenant l’exemple de la campagne présidentielle aux Etats-Unis, Corinne Narassiguin insiste sur la dimension internationale de la réflexion sur les hautes rémunérations. La mission parlementaire entend enfin dissiper les fantasmes liés à un hypothétique "exode des patrons".

 

 

 

commentaires

Dans les affaires c'est :

Combien Tu coutes Vs Combien tu rapportes .

Cette Dame coute très cher et ne rapporte RIEN tout comme l'entier gouvernement PS actuel et la clique des politicards.

De plus pourquoi ne pas plafonner les salaires AUSSI des chanteurs Bobos, Soit disant sportifs style Noha, Acteurs bidons !!! NON ?

Louis From Louis
11 décembre 2012